LIBRES !
Tous cobayes ?
Severn, la voix de nos enfants
Nos enfants nous accuseront
Collection "De NOS ENFANTS à LIBRES !"
Les quatre saisons du berger
Quatre saisons entre Marennes et Oléron
Quatre saisons pour un festin
Les quatre saisons d'Yquem
Collection QUATRE SAISONS EN FRANCE
NICOLAS HULOT et PIERRE RABHI - Réponses à une enfant
dvd Tous cobayes ?

Tous cobayes ?

Prix : 20.00€
Commander



Pour tout règlement par chèque ou pour toute autre demande, allez dans l'onglet Contact


-Festival du Nouveau Cinéma de Montréal – Canada
-Green Film Festival de Séoul - Corée du Sud
-Planète+Doc Film Festival de Varsovie - Pologne
-Festival du film Vert de Lausanne - Suisse
-Festival du film français de Budapest – Hongrie
-Festival PeliCam – Roumanie
-Atomic Ciné – Finlande
-CinemAmbiente Environmental Film Festival - Italie


-DOSSIER PÉDAGOGIQUE DISPONIBLE SUR www.touscobayes-lefilm.com

Pour toute demande de projection : contact@jplusb.fr

Durée du film : 120 minutes
Couleur, Pal, 16/9 compatible 4/3
Son : 5.1 et stéréo dolby digital 2.0
Langues : Français et version sous titrée anglais

PROGRAMMES ADDITIONNELS

-Interview de Jean Ziegler - 18 minutes
-"Plantes mutées : Arnaque" avec Guy Kastler - 12 minutes
-Huîtres triploïdes dites "des quatre saisons" : Huîtres mutées - 9 minutes


Personne ne sortira indemne du documentaire de Jean-Paul Jaud, peut-être l’un des plus grands films sur l’écologie et les ravages occasionnés par l’espèce humaine jamais sortis. Tous cobayes ? est une véritable claque tant sur le fond que sur la forme, avec deux grands thèmes mis en parallèle : les dangers des OGM et de l’énergie nucléaire.Tout est parti de l’étude, la première indépendante et sérieuse, sur les OGM menée par le professeur Séralini. Et pendant le tournage est survenu la catastrophe de Fukushima. L’idée d’en faire un lien est apparue évidente. Ce sont deux technologies irréversibles qui hypothèquent le vivant et ne sont pas maîtrisables.Pour autant, malgré les catastrophes survenues et bien présentes dans le film, le réalisateur a voulu montrer que l’espoir existait. « Les luttes sont nécessaires. Ne pas dire " non ", c’est dire " oui ". Il nous faut déjà refuser les aliments industriels, manger local et-ou bio, mais aussi refuser le nucléaire.

LE RÉPUBLICAIN LORRAIN



En savoir +


Haut de page